Quels sont les critères pour savoir un bon vin ?

producteur de viande
Comment acheter de la viande en gros ? 3 étapes clés
octobre 27, 2022

Quels sont les critères pour savoir un bon vin ?

producteur de vin de Châteuneuf-du-Pape

producteur de vin de Châteuneuf-du-Pape

Il y a beaucoup de vins sur le marché, c’est pourquoi il est si compliqué d’en choisir un. Comment savoir si c’est un bon vin ? Y a-t-il un moyen de mesurer sa qualité ? Heureusement oui, il existe quelques astuces pour connaître la qualité d’un vin.

De quoi dépend la qualité du vin ?

Bien que le vin passe par de nombreuses étapes pour devenir la boisson que nous connaissons, sa qualité est largement déterminée par le raisin dont il est issu. Le producteur de vin de Châteauneuf-du-Pape ouvre ses portes à tous ceux qui veulent visiter son vignoble, afin d’apprécier du bon vin frais dans ses caves. En fait, cela n’a rien d’étonnant, puisque la matière première du vin est le raisin. C’est pourquoi on prend grand soin de la maturation de ce fruit, ainsi que des conditions qui peuvent l’affecter, comme la température, l’âge de la vigne, l’humidité du sol et la correspondance avec le type de raisin.

Des clés pour savoir si nous sommes devant un bon vin

Les vins, comme les bons aliments, possèdent une série de caractéristiques permettant de mesurer leur qualité. Si vous voulez connaître la qualité du vin que vous avez acheté, ouvrez la bouteille, versez un peu de vin dans le verre et faites attention à :

La couleur

Un bon vin doit avoir la couleur qui lui correspond, sinon cela signifie qu’il y a un problème. Il convient de noter que la couleur varie selon que le raisin dont il provient a une peau plus ou moins épaisse, le climat où il a été cultivé, l’altitude, l’exposition aux rayons ultraviolets. En général, la couleur varie également en fonction de son vieillissement. En ce sens, les vins blancs jeunes ont une couleur plus pâle ou jaune paille par rapport aux vins de réserve, qui ont une couleur plus dorée. Dans le cas des vins rouges, ils deviennent plus ternes et plus clairs, jusqu’à atteindre une teinte acajou.

Les lies

Contrairement à la croyance populaire, les lies sont plus un avantage qu’un défaut. Ils indiquent la qualité du vin, car vous pouvez sentir qu’il a été correctement traité et stocké dans la bouteille. Ces lies sont le résultat de ce que l’on appelle les bitartrates, un sel qui précipite et s’accumule au fond de la bouteille. Il s’agit donc d’un signe de bonne conservation et de vieillissement.

Les arômes primaires

Un bon vin révèle ses arômes primaires dès qu’il est servi dans le verre. Ces arômes proviennent de la terre où il a été cultivé et du raisin qui en était la matière première, et se révèlent par des nuances fruitées, florales, minérales ou terreuses.

Odeur et goût boisés

Un bon vin ne sent pas le bois. C’est aussi simple que cela. L’odeur ou le goût du vieux bois signifie que le vin a mûri dans de vieux tonneaux qui auraient dû être remplacés depuis longtemps, ou dont les pores ont été bouchés par des particules présentes dans le moût avant la filtration. Que le goût ou l’odeur soit du vieux bois ou du bois neuf, ce n’est pas bon signe, car les barriques sont censées apporter des nuances au vin, pas les cacher.

Balance

La qualité du vin se mesure à son équilibre. Si tous ses éléments sont ressentis sans qu’aucun ne prédomine, nous sommes sur la bonne voie. Lorsque nous parlons d’équilibre, nous faisons référence à l’acidité, aux nuances et à l’alcool.

Profondeur et complexité

Un bon vin est un vin qui a de la personnalité. Parfois ces personnalités sont confuses par des mauvais gouts, pourtant, c’est très simple, un bon vin est un vin qui a des « couches ». Ou, en d’autres termes, un vin qui révèle de nouvelles nuances et de nouveaux arômes à mesure qu’il entre en bouche. Celui qui, à chaque gorgée, surprend par sa complexité.

Persistance

Enfin, un vin est bon vin s’il dure en bouche. Ce qui signifie que ses arômes et ses nuances peuvent être ressentis longtemps après avoir bu le dernier verre. En fait, il s’agit d’une relation directe : plus la persistance est longue, meilleure est la qualité. S’il tient dix secondes en bouche, c’est un bon vin. S’il tient plus de vingt secondes, il est excellent.